Les termites et les insectes xylophages peuvent causer des dégâts irréparables dans un bâtiment et peuvent même entrainer l’écroulement de la construction. Au début, leur présence passe inaperçue. Ils se nourrissent généralement de bois et aiment les endroits humides et sombres. Voici un guide pour déceler la présence d’un termite au sein d’un logement…

Les signes qui ne trompent pas !

Les termites préfèrent s’incruster sur les lieux obscurs et humides. Certains signes doivent donc éveiller votre soupçon… Effectivement, la présence de ces bestioles est visible dans la plupart des cas si vous y prêtez attention :

  • un plancher qui s’enfonce tout d’un coup
  • des trous dans les objets en bois
  • des parties creuses dans les fondations

Pour s’en assurer, équipez-vous d’une lampe de poche et faites un tour dans la cave. Puis, enfoncez un objet dans la fondation. Si la structure boisée est creuse, alors vous avez des problèmes de termite. En même temps, vérifiez les restes de bois laissés par terre, les traces termites et les excréments en forme de boulette…

Ensuite, examinez la forme de l’insecte. Les termites se rapprochent des fourmis, mais ils possèdent quatre ailes, six pattes et deux antennes. Et pour finir, l’apparition de tubes de terre et de boue sur les murs est une preuve que vous êtes en face d’une infestation de termites.

Le recours à un diagnostiqueur

Le diagnostic termite est obligatoire pour tout immobilier à vendre situé dans une zone à risque. Mais la décision de faire un diagnostic peut également être à l’initiative du propriétaire qui souhaite protéger son habitat. La durée de validité du compte rendu est de 6 mois. C’est d’ailleurs le meilleur moyen pour s’assurer de la présence des termites ou non. Néanmoins, le coût est assez conséquent. Prévoyez en moyenne 150 euros pour chaque prestation.

Mais comment éliminer les termites ?

Avant tout, sachez que les insecticides sont inefficaces contre le termite. Pour arriver à bout de ces bestioles, il existe des traitements naturels :

  • de l’huile d’orange
  • de l’huile de Neem
  • du gel de l’aloe vera
  • de l’huile essentielle de clou de girofle
  • du vinaigre blanc
  • du sel
  • etc.

En général, ces produits sont à mélanger avec un verre d’eau et à pulvériser sur la zone atteinte et sur les traces termites tous les jours pendant environ 1 à 2 semaines. Pour des invasions plus importantes, le recours à des professionnels est incontournable. C’est l’option idéale pour bénéficier d’une prestation sur mesure et garantie. Cependant, demandez 3 ou 4 devis et comparez les offres pour dénicher la meilleure affaire.