Parmi les insectes xylophages existants, les termites sont les plus dangereux. Ils peuvent être à l’origine de l’écroulement d’une maison après des années d’invasion. C’est pourquoi dès l’apparition des premiers signes, les occupants doivent prendre les mesures nécessaires pour les éliminer. Mais comment procéder ?

Comment reconnaitre la présence des termites ?

Pas facile ! Les termites ressemblent à des fourmis blanches dotées de 4 ailes, de deux antennes droites et de 6 pattes. Oh ! Les fourmis blanches n’existent pas. Ce sont donc des termites. Ces insectes ravageurs s’attaquent au bois : charpente, fondation, poutre, plancher, fenêtre, porte… Et les dégâts qu’ils causent peuvent être très importants après quelques années. En outre, ces bestioles laissent des trous à intervalle régulier et des excréments sur leur passage.

Attention ! Ce ne sont pas tous les départements en France qui sont atteints. Non ! On compte principalement 54 départements. Et avant la mise en vente des logements situés dans ces zones, la réalisation d’un diagnostic immobilier est obligatoire.

Comment prévenir contre les termites ?

Lors d’une construction neuve, le propriétaire du bâtiment bénéficie normalement d’une garantie décennale. Une fois le délai dépassé, il est essentiel de contacter un professionnel confirmé pour appliquer un anti-termite préventif sur tous les matériels en bois. Et le geste est à renouveler après 10 ans. Cependant, si vous avez un budget limité, vous pourrez réaliser un traitement termites à faire soi-même à titre de prévention. En général, les produits à base de xylophène sont très efficaces pour se débarrasser des termites et pour prévenir leur invasion.

Attention ! En cas de présence de termites, le propriétaire de la maison doit informer la mairie de la commune.

Et comment lutter contre les invasions ?

Lors d’une invasion, il n’existe qu’une solution : appliquer un anti-termite pour les éliminer rapidement. Le principe est simple :

  • Tuer toutes les colonies
  • Et éviter les nouvelles attaques

La première étape est l’enlèvement de tous les déchets et des parties de bois endommagés. Une fois que les lieux de travail sont bien propres, on procède à la pulvérisation d’un produit puissant qui agit contre les termites. Pour une efficacité optimale, il faudrait appliquer deux couches, avec un intervalle de 24 heures au minimum. Un traitement anti-termite en injection peut être envisagé en cas de forte invasion.

Attention ! Faire soi-même le traitement est dangereux. C’est pourquoi il est très important de bien se protéger avec des gants, des combinaisons, des masques… et de respecter minutieusement les consignes.

En outre, n’oubliez pas de traiter les mobiliers. Le principe est simple : vous les sortez à l’extérieur et les exposez au soleil pendant en moyenne 2 jours. En tout cas, si vous n’arrivez pas éliminer les termites grâce à un traitement termites à faire soi-même, faites appel à un exterminateur confirmé.