Ils sont partout. Depuis les placards de la cuisine, en passant par les dessous des foyers ou du buffet, jusqu’au vide-ordures. Et même dans les restaurants ou les usines, ces petits volatiles sèment la terreur. En outre, ils sont si envahissants, car ils prolifèrent à une vitesse inimaginable. Ce sont les cafards et blattes. Il y a bien sûr des moyens pour les éliminer, mais comment les éradiquer pour de bon ? Et sur qui, ou sur quoi, compter ?

Indicateurs de saleté

Les blattes et les cafards sont les indicateurs primaires de la saleté d’une habitation, ou d’un local. Si on ne prend pas de mesures adéquates, les blattes peuvent revenir à tout moment et continuer à nuire longtemps. Il y a plus de 4000 espèces de blattes et cafards dans le monde, dont certaines qui peuvent survivre en région froide. Mais, en général, ce sont les espèces qui vivent en région tropicale, ou région chaude, qui envahissent les habitations, pendant les périodes où elles ne peuvent pas tenir sous le froid (l’hiver) dehors. Les blattes sont des insectes très résistants, et elles s’adaptent très bien à tout nouveau produit, et environnement inédit. Par conséquent, elles peuvent donner du fil à retordre aux habitants de la maison qu’ils envahissent. Voici quelques astuces faciles à mettre en place, pour éradiquer les cafards et les blattes de façon définitive.

Désinsectisation : biologique ou chimique ?

Pour combattre les cafards et les blattes, la première chose à réaliser concerne la mise en place d’un assainissement complet et minutieux de l’habitationEnsuite, on élimine les conditions propices à leur prolifération. Les blattes aiment bien se faufiler dans des fissures ou des conduites étroites. L’humidité et le manque de lumière qui y règnent favorisent leur développement. Donc, bannir tout cela de la maison aide beaucoup à la lutte. Ces nuisibles se tapissent en général dans le noir : sous, ou derrière les meubles et les électroménagers ; ils iront même jusqu’à se nicher dans votre salle de bain, sous les bidets, baignoires ou lavabos… Ensuite, désinfectez l’habitat, surtout la cuisine et les salles de bain, et y appliquer des anti blattes par la suite. Essayer de ne rien laisser trainer après avoir mangé : miettes, restes et substances renversées. Il faut vraiment tout nettoyer, pour ne pas les attirer. Et ne pas oublier surtout de laver les matériels et ustensiles tels que la vaisselle, les appareils électroménagers… S’il s’agit d’appartements, peut-être qu’il faudra alors élargir le champ d’action, et effectuer une désinsectisation dans tout l’immeuble ou dans le jardin, pour une maison. Quels moyens naturels utiliser alors ? Voici quelques anti blattes naturelles ou bios qui peuvent beaucoup aider.

Acide borique : utilisé seul ou enveloppé de miel ou de lait concentré, à placer sur le réfrigérateur ou sur les meubles… Les cafards ne supportent pas l’odeur de l’ammoniaque : préparez une solution de lavage avec ce produit et nettoyez tous les surfaces où les insectes sont susceptibles de passer : ça les éloignera pour un certain moment. Sinon, saupoudrer leurs endroits de prédilection avec du piment de Cayenne. Cette mixture aura le même effet que l’ammoniaque et la poudre de piment de Cayenne : du piment en poudre, quelques gousses d’ail et d’oignons, bouillis ensemble ; on badigeonne les surfaces où ils passent d’habitude de la composition. Et enfin, on peut installer différents pièges. À part les colles pour immobiliser les insectes, vous pouvez utiliser différentes astuces comme enduire les parois de boites de conserve de vaseline, d’huile, de miel ou de lait concentré. Y déposer un peu de nourriture au fond des récipients pour les attirer ensuite. Une fois les blattes piégées, jetez-les dans de l’eau savonneuse pour en finir.

Avec ces mesures naturelles, adoptez les règles basiques de propreté : nettoyez et balayez régulièrement cuisine, ustensiles, placards, appareils électroménagers, les dessus des meubles et des cuisinières… Aérez et déshumidifiez périodiquement les toilettes et les salles de bains. Vérifiez tout ce qui est conduit dans l’appartement ou la maison.

Les produits chimiques pour les insectes

Si toutes ces astuces s’avèrent infructueuses, il faut passer à l’utilisation des insecticides. On ne va pas dresser la liste de tous les produits possibles, mais on évoquera quand même le plus inoffensif, ou le moins cruel d’eux. Qui est la terre à diatomées, ou le dioxyde de silicium. La terre à diatomées provoquera une déshydratation qui finira par les tuer, chez les insectes.

Venir à bout des rats ?

Un autre petit animal qui a la vertu de pourrir la vie aux humains, c’est le rat. Répugnant et terrifiant, ce petit rongeur est tout aussi tenace et envahissant que les blattes. Comment les éradiquer ? En plus d’être dangereux pour la santé des humains, les rats causent aussi pleins de dégâts matériels, comme la détérioration des installations électriques ou des meubles. Cette espèce véhicule de dangereuses maladies comme la peste. Alors, pour les éradiquer, il n’y a pas beaucoup d’alternatives. Il n’y a que la dératisation. Après avoir identifié les petits ennemis à éliminer (rats ou souris), il faut choisir le produit à utiliser. Dans cette catégorie, les anticoagulants avec vitamine K constituent des moyens efficaces. Mais bien sûr, on a le choix parmi des dizaines d’autres produits chez les drogueries ; les magasins de produits vétérinaires ; les magasins de bricolage ; ou encore les grandes surfaces. Avant de procéder à la dératisation, ne pas oublier de sécuriser les aliments, de vérifier les grilles d’évacuation, les boucher, avec les éventuels trous dans les murs.